JENNIFER ANDERSON
CONTE
RÉCIT
PERFORMANCE

ÉDITO

Se déplacer de quelques degrés, modifier l'angle de vision. S'approcher du miroir et découvrir dans son reflet ce qu'on croyait déjà connaître. Quand j'étais enfant, un de mes jeux favoris était le miroir. C'était un petit rectangle cerclé de fer blanc avec une chainette, un de ces modèles que l'on retrouve aujourd'hui dans les grands magasins. Je me mettais dans un angle de ma chambre ou du salon par exemple et je regardais la pièce dans le miroir. J'avais l'impression chaque fois de la redécouvrir ou plutôt d'en découvrir une autre... j'étais ailleurs, complètement. L'autre jeu, consistait à marcher dans le ciel au moyen du même petit miroir. Je le tenais dans mes mains, contre ma poitrine, dirigé vers le ciel. Je plongeais mes yeux en lui et sans le quitter du regard, je marchais. Alors la magie s'opérait : le jour j'allais de nuage en nuage et la nuit d'étoile en étoile...

Le miroir reflète ce que nous lui donnons à voir comme les mots reflètent la pensée qui nous traverse.

Se déplacer de quelques degrés, modifier l'angle de perception. S'approcher des mots et ouvrir en nous de nouveaux paysages. Tordre le réel, éteindre le vacarme et traverser le miroir...

Pour cette rentrée, nous serons en récits intimes toute la semaine du 12 septembre en résidence au théâtre de la faïencerie avec ON AIR RADIO, puis cap vers le grand nord pour deux lectures du "JOURNAL D'UNE NUIT POLAIRE". Un petit crochet vers Vienne pour un récital de contes et de récits-IN FABULA-, dix jours de racontées pour un salon du livre à Nice et ses environs. En novembre un TRIP STORIES entre Brest et Saint Martin d'Hères. En  décembre, BRRR ! et l'hiver seront là... Et vous, quelle psyché traverserez-vous pour garder les yeux ouverts ?

@janderson.sept2022

Jeppe Hein "Path of emotions"

La compagnie Ithéré 63 avenue du 8 mai 1945 38400 St Martin d'Hères France MAIL ICI